10/05/2022 : les perfluorés font la une…

Un reportage de France 2, relayé par France Info, met en avant une pollution aux composés perfluorés dans une commune de la banlieue lyonnaise.

Rappelons que ces composés sont hélas bien connus chez nous… Ce sont eux que l’on traque aux alentours du CNPP, utilisateur des différentes générations des « PFAS » dont il est fait mention dans l’article.

Il faut noter que les plus toxiques, désormais interdits, n’y sont plus utilisés depuis plusieurs années : les PFOS depuis 2005, les PF0A depuis 2015. Mais, non biodégradables, on en retrouve encore des traces dans les eaux souterraines.

D’autres composés fluorés (fluorotélomères) sont encore utilisés dans certains cas, et destinés à être remplacés par d’autres composés davantage biodégradables en cours de validation.

CEVE fait régulièrement le point avec l’exploitant : analyses des eaux souterraines et dépôts des fumées autour du site, composés utilisés, travaux sur le site, … .

A ce jour, nous n’avons pas relevé, dans les 4 sources des environs suivies par ces analyses, de taux excédant les recommandations de l’ANSES pour les eaux de consommation. Mais nous n’avons pas encore obtenu les résultats de 2021, demande déjà formulée au CNPP.

A suivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :