03/04/2022 : site d’enfouissement de Mercey, où en est-on ?

L’activité d’enfouissement de l’Ecoparc de Mercey, exploité par le SETOM, a pris fin le 31 décembre dernier.

Le site n’est pas fermé pour autant :

  • D’importants travaux sont à mener pour préparer la post-exploitation : couverture du dernier casier, adaptation des réseaux de collecte de biogaz, …
  • Il reste une plate-forme de stockage temporaire de bois et de plâtre, avant envoi vers les filières de valorisation.
  • Enfin, la reconversion de la zone en ferme solaire doit être préparée.

Nous avons fait le point début mars en commission de suivi de site, réunion présidée par Mme la Secrétaire Générale de la Préfecture de l’Eure.

Ce qu’il faut retenir :

  • L’exploitant est clairement sous pression : une inspection de la DREAL diligentée en octobre dernier suite à l’alerte des riverains (CEVE en particulier) avait pointé un certain nombre de défauts à corriger. Beaucoup de travaux ont été menés en urgence, d’autres vont l’être prochainement (notamment le remplacement des installations de pompage des lixiviats, qui a pris beaucoup de retard).
  • L’arrêté de post-exploitation pour les 30 prochaines années n’a pas encore été présenté. Nous avons de nouveau demandé à ce qu’il mentionne explicitement la tenue de points réguliers avec les associations environnementales. Ce n’est désormais plus obligatoire, hélas. Malgré l’engagement verbal de la Préfecture sur ce point, nous y resterons très vigilants !
  • Les analyses environnementales (air et eaux souterraines) sont à suivre sur la durée. Quelques relevés étaient au dessus des limites. C’est courant, et inquiétant quand une tendance s’inscrit dans la durée. D’où la nécessité de pouvoir accéder à ces informations dans le futur.
  • Un permis de construire va être déposé pour les installations de la ferme solaire (panneaux photovoltaïques). L’étude d’impact environnemental sera instruite par la DREAL.

Concrètement, dans les prochaines semaines (S13 à S26 de 2022), les travaux d’extension du réseau de biogaz pourront entraîner de nouveaux épisodes odorants. Le SETOM nous l’a rappelé par mail semaine dernière.

Le point sera fait en réunion de bureau de CSS au début de l’été, puis en CSS « plénière » à la fin de l’année 2022. C’est là que seront décidées les modalités de suivi pour les 30 prochains années…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :